La Torre face au risque
Actualités

La Torre face au risque

L’immeuble que Casa Molines construit au Clot d’Emprivat respecte la réglementation française en matière d’incendie et intègre les suggestions des pompiers.

Quelles difficultés les pompiers auront-ils à travailler dans un immeuble de 20 étages ? Comment doit-on faire pour l’évacuer ? Dans le cas de l’immeuble en cours de construction par Casa Molines, La Torre, on a fait le choix de systèmes de sécurité anti-incendie « redondants » basés sur la réglementation française, car la réglementation andorrane ne traite pas des bâtiments d’une telle ampleur et elle est très ancienne. Le bloc dispose de deux escaliers de secours intérieurs qui sont sectorisés et qui, si nécessaire, pourraient devenir des espaces préparés pour l’évacuation. Chaque palier dispose d’un vestibule coupe-feu qui servira de barrière si un incendie se déclare dans un appartement et empêchera ainsi la fumée d’atteindre les escaliers. Les pompiers pourront toujours utiliser un ascenseur qui continuera de fonctionner, même en cas de panne de courant, puisqu’il est alimenté par un générateur électrique autonome. De plus, ledit ascenseur servira à la fois aux équipes de secours pour se déplacer entre les différents étages et pour évacuer les résidents de l’immeuble.

Lorsque les détecteurs installés à chaque étage détectent la présence de fumée, les conduits qui vont jusqu’au sommet de la tour seront activés, les lances d’incendie pourront être utilisées et un système de ventilation sera mis en marche. Tout cela pour protéger pendant l’évacuation et pour empêcher l’expansion de la fumée. Les fenêtres situées en haut des escaliers peuvent aussi servir à ventiler si, malgré toutes ces précautions, de la fumée finit par s’infiltrer.

La direction des travaux et le service de pompiers ont maintenu diverses réunions. La volonté des promoteurs est que les pompiers connaissent bien le bâtiment et ses systèmes de sécurité pour faciliter leur travail s’ils doivent intervenir lors d’un incendie réel. Les pompiers ont également suggéré certaines améliorations qui ont été intégrées à la construction, comme l’installation de robinets à chaque étage afin qu’ils puissent brancher leurs propres tuyaux si nécessaire.

Le parking dispose également de ses propres mécanismes de sécurité : des ventilateurs et des asperseurs d’eau reliés à un réservoir de 120 000 litres qui s’activent automatiquement lorsqu’ils perçoivent des températures très élevées. Toutes ces mesures seront testées lors d’un exercice avant que la propriété ne livre les appartements (date prévue pour la fin de l’année), une fois que le bâtiment aura également passé l’inspection du ministère de l’Industrie du gouvernement. Des 39 appartements qu’Il y avait à la vente, il n’en reste que cinq disponibles et ses propriétaires sont majoritairement « des gens du pays ". Ce sont des personnes qui, selon le directeur général adjoint de Casa Molines, Pascual Gracia, traversent un moment vital où ils ne veulent plus vivre dans un chalet loin du centre et qui sont plus attirées par l’option d’un appartement de haut standing en centre-ville. Les appartements disponibles à la location (21) devraient être livrés à la fin des travaux, bien qu’une liste d’éventuels intéressés soit déjà en cours d’élaboration.

TREMBLEMENTS DE TERRE
Les promoteurs de La Torre ont également voulu être stricts avec les risques inhérents aux mouvements sismiques et pour cette raison on a investi près d’un million d’euros et six mois de travaux pour réaliser un bétonnage spécial, avec une technique appelée "jet grouting". Elle consiste à injecter du béton sous les fondations, jusqu’à 12 mètres de profondeur pour atteindre la roche. Il est utilisé pour empêcher l’affaissement. "Caldea l’a également utilisé à l’époque pour empêcher les affaissements, et nous avons pensé que c’était un investissement de temps et d’argent qui en valait la peine." Dans ce cas, on a adopté les réglementations utilisées dans l’Alt Urgell, mais en élevant encore plus le niveau d’exigence.

Reportage de Dolors Moreno (Diari d’Andorra)
https://www.diariandorra.ad/noticies/nacional/2022/03/07/la_torre_contra_risc_196518_1125.html

 Le Cirque du Soleil est de retour

Zoom

Le Cirque du Soleil est de retour

Nous renouvelons les parrainages

Actualités

Nous renouvelons les parrainages

12.05.2022

Le président du Morabanc Andorra, Gorka Aixàs, et la responsable de la communication de Molines Patrimonis, Pati Molné, signent le renouvellement de (...)

Lire plus
Toutes les actus